En 1997, Busta Rhymes prend un nouveau virage musical avec “When Disaster Strikes”, son deuxième album qui augure le second âge d’or du rap New-Yorkais : rugueux, basique, mais avec des incursions pop plutôt que jazzy et des sons plus brillants. Et des personnalités exubérantes qui crèvent l’écran, comme Busta. Grimaces verbales, mimiques à tout va, flow imprévisible haché et rythmé, écriture abstraite et absurde, ce rappeur loufoque aussi expressif dans sa voix que dans son attitude rompt avec le sérieux et l’immobilité des rappeurs de l’époque. Devenu une icône chérie du public avec cet album charnière et ses clips, Busta deviendra une référence sans album majeur. Pour certains, “When disaster strikes” en est un, alors vingt ans après, Rewind.

Animé par Mehdi Maïzi et Raphaël Da Cruz.

REFERENCES CITEES DANS L'ÉMISSION

Busta Rhymes, A Future Without a Past… (Leaders of the New School, 1991), Scenario (A Tribe Called Quest, The Low End Theory, 1991), Q-Tip, Flava In Ya Ear (Craig Mack feat Notorious B.I.G., LL Cool J, Busta Rhymes & Rampage, Project Funk da World, 1994), The Coming (Busta Rhymes, 1996), 2Pac, Life After Death (The Notorious B.I.G., 1997), No Way Out (Puff Daddy, 1997), Temps Mort (Booba, 2002), Panthéon (Booba, 2004), Jay Dee (J Dilla), Put your hands where my eyes could see (Busta Rhymes, When disaster strikes, 1997), Sweet Green Fields (Seals & Crofts, 1976), Shamello, Erick Sermon, Prodigy, Mobb Deep, 4,3,2,1 (LL Cool J feat Method Man & Redman, Canibus & DMX, Phenomenon, 1997), Nef The Pharaoh, The Message (Grandmaster Flash, The Message, 1982), Last Night a DJ Saved My Life (Indeep, 1982), Turn it up (Busta Rhymes, When disaster strikes, 1997), Love and Happiness (Al Green, I’m Still in love with You, 1972), Panjabi MC, Beware (Panjabi MC feat. Jay-Z), Nas, Jay-Z, The Notorious B.I.G., Prodigy, Big Pun (Big Punisher), Cam’ron, Némir, Young Thug, Un Prince à New York (John Landis, 1988), L’Arme fatale (Richard Donner, 1987), Genesis (Busta Rhymes, 2001), Busta Flex, Saïan Supa Crew, Akhenaton, Don’t Cha (The Pussycat Dolls feat Busta Rhymes, 2005), Snoop Dogg, Dr Dre, The Neptunes, Extinction Level Event (Busta Rhymes, 1998), DJ Scratch, Twista, What’s It Gonna Be ?! (Busta Rhymes feat Janet Jackson, 2006), Anarchy (Busta Rhymes, 2000), Break Ya Neck (Busta Rhymes, Genesis, 2001), Make It Clap (Busta feat. Sean Paul & Spliff Starr, 2002), I Know What You Want (Busta feat Mariah Carey, 2002)

CRÉDITS

Enregistré le 23 mai 2017 à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargé de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio / L’Antenne Paris. Réalisation : Sébastien Salis. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com