NoFun

NoFun

L'émission musicale qui fait mentir son nom.

NoFun

L'émission musicale qui fait mentir son nom. Chaque semaine, Mehdi Maizi réunit une équipe de connaisseurs pour décrypter les dernières tendances sonores.

Podcast
En cours de lecture

NoCiné par NoFun : L’impasse

NoFun x NoCine L'impasse.mp3

NoFun x NoCine L'impasse.mp3

Télécharger Télécharger ( 48 Mo )

Plutôt Scarface ou L’impasse ? NoFun a choisi son camp, et le temps d’une émission se glisse dans la peau de NoCiné pour vous présenter sa passion pour Brian de Palma, et s’essayer à la critique de film.

Dix ans après Scarface sort L’impasse. Vivement critiqué à sa sortie, le film tranche avec le style De Palma à la réalisation flamboyante quasiment baroque, et avec la représentation habituelle des gangsters de mafia en costard. Carlito Brigante n’est pas comme les autres. Héros tragique condamné dès la première scène sur son lit de mort, on suit cet homme brisé courir à sa perte, malgré son refus d’endosser à nouveau sa vie de brigand à sa sortie de prison. Autant un thriller qu’une romance, un drame qu’un film de gangster, L’impasse est aujourd’hui réhabilité malgré le bide de 1993.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Aurélien Chapuis et Yérim Sar.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Scarface (Brian De Palma, 1983), L’impasse (Brian De Palma, 1993), Les Incorruptibles (Brian De Palma, 1987), Kevin Costner, L’impasse : De la rue au pouvoir (“Carlito’s Way : Rise to Power, Michael Bregman, 2005), Puff Daddy, Benny Blanco, Luis Guzman, Le bûcher des vanités (Brian De Palma, 1990), Outrages (“Casualties of War”, Brian De Palma, 1989), Michael J. Fox, Sean Penn, Bad Lieutenant (Abel Ferrara, 1992), The King of New-York (Abel Ferrara, 1990), Christopher Walken, Le Prince de New-York (Sidney Lumet, 1981), Eddie Murphy, Un prince à New-York (John Landis, 1988), Rohff, Penelope Ann Miller, Tarantino, Le cuirassé Potemkine (Sergueï Eisenstein, 1925), Andy Garcia, Shining (Stanley Kubrick, 1980), Billy Wilder, Viggo Mortensen, De Niro, Dustin Hoffman, Marlon Brando, Franck Dubosc, Christian Bale, Tom Hardy, Larry David, Grand Theft Auto : Vice City (Rockstar Games, 2002), Mission : impossible (Brian De Palma, 1996), Obsession (Brian De Palma, 1976), Blow out (Brian De Palma, 1981), Pulsions (“Dressed to Kill”, Brian De Palma, 1980), Psychose (Alfred Hitchcock, 1960), Les oiseaux (Alfred Hitchcock, 1963), Sueurs froides (“Vertigo”, Alfred Hitchcock, 1958), Phantom of the paradise (Brian De Palma, 1974), Body Double (Brian De Palma, 1984), Carrie au bal du diable (Brian De Palma, 1976), Misery (Rob Reiner, 1990), Kathy Bates, James Caan, Sissy Spacek, Gomorra (Stefano Sollima, 2014 - ), Stranger Things (Matt & Ross Duffer, 2016 - ), Femme Fatale (Brian De Palma, 2002), Antonio Banderas, Snake Eyes (Brian De Palma, 1998), Nicolas Cage, Carla Gugino.

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE NEMO : le triptyque parfait du Hitchcock modernisé par De Palma : “Obsession”, “Blow Out” et “Dressed to kill”.

LA RECO DE YERIM : “Sucez moi” d’Alkpote qui reprend en sample “That’s the way (I like it)” de Kc and the sunshine band, le son qui passe dans le club dans le film “L’impasse”. Et “Outrages”, quasiment oublié pour la bonne perf de Sean Penn. Et “Carrie”.

CRÉDITS

Enregistré le 06 décembre 2017 au Théâtre de L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

Podcast
En cours de lecture

NoFun décrypte les Grammy Awards

NoFun Grammy.mp3

NoFun Grammy.mp3

Télécharger Télécharger ( 40 Mo )

Le rap et du R’n’B n’ont peut-être jamais été aussi influents qu’aujourd’hui, si l’on en croit leur omniprésence aux prochains Grammy Awards. Dans leurs catégories respectives certes, mais surtout - et c’est une nouveauté -, dans les catégories généralistes. A l’heure du bilan de l’année, on scrute les nommés et les absents lors de la cérémonie : la surprise Childish Gambino, le duel des gagnants Kendrick Lamar - Jay-Z, la touche rétro de Bruno Mars, l’absence de Future, Cardi B et sa reprise de Kodak Black, et de SZA. Et on se demande quels seront les choix des classicistes de l’académie le 28 janvier prochain.

Animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Nicolas Pellion et Aurélien Chapuis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Damso, Awaken, My Love! (Childish Gambino, 2017), The story of O.J. (Jay-Z, 4:44, 2017), Humble (Kendrick Lamar, Damn, 2017), 24K Magic (Bruno Mars, 2017), Melodrama (Lorde, 2017), Jaden Smith, Quest Love, The Roots, Future, Mac Miller, Sly Stone, Parliament Funkadelic, Ludwig Göransson, Community (Dan Harmon, 2009 - 2015), New Girl (Elizabeth Meriwether, 2011), Creed (Ryan Coogler, 2015), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), Georges Clinton, Atlanta (Donald Glover, 2016), Kanye West, Thundercat, 03 Greedo, Pascal Nègre, Kamasi Washington, DJ Quik, Suga Free, Alessia Cara, Khalid, Lil Uzi Vert, Julia Michaels, SZA, Despacito (Luis Fonsi, 2017), Migos, Anderson .Paak, Laila's Wisdom (Rapsody, 2017), Flower Boy (Tyler the Creator, 2017), Jamla Records, 9th Wonder, Little Brother, Talib Kweli, Mos Def, Nottz, Busta Rhymes, Aftermath, Hi-Tek, AKH, Meek Mill, Common, Cardi B, Kodak Black, Bodak Yellow (Cardi B, 2017), Nicki Minaj, Monster (Kanye West, 2010), Nabilla, Dani Synthé, Damso, Daniel Caesar, Bruno Mars, PJ Morton, Ledisi, Musiq Soulchild, 6lack, Khalib, The Weeknd, Azealia Banks, TDE, Travis Scott, Mask Off (Future, 2017), Crew (Goldlink feat Brent Faiyaz & Shy Glizzy, At what Cost, 2017), Mýa, Gucci Mane, Kaytranada, Loyalty (Kendrick Lamar feat. Rihanna, D.A.M.N., 2017), 24K Magic (Bruno Mars, 2017), Show em what you got (Public Enemy, 1988), Just Blaze, Anaconda (Nicki Minaj, 2014).

CRÉDITS

Enregistré le 06 décembre 2017 au Théâtre de L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Rédacteur en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Rap US : les rookies 2018

osW2vAbj8quZ.128.mp3

osW2vAbj8quZ.128.mp3

Télécharger Télécharger ( 25 Mo )

Kur, Mach-Hommy et 03 Greedo : trois rappeurs US presque inconnus à ce jour, mais futurs talents de 2018 si l’on suit le flair des chroniqueurs de NoFun. Présentations.

Kur rappe depuis la fin des années 2000, mais selon Raphaël n’est qu’à un featuring de prendre la place de Meek Mill dans le coeur des adeptes de “struggle rap”, ce rap de l’urgence, de la lutte pour se sortir de la misère. Son rap est d’une grande intensité avec la rue comme ADN, et un art de poser un décor en quelques lignes, celui de l’Amérique des corners. Nico mise sur Mach-Hommy, qui aurait aimé être chanteur soul, mais qui s’est rabattu sur le rap. Gangster métaphysique, rappeur intello et philosophe, son attitude silencieuse et posée tranche avec les histoires dures qu’il transmet dans son rap organique au son brut et grésillant. Enfin, direction la Californie avec Nemo qui place ses espoirs sur 03 Greedo, sorte de personnage de cartoons qui a traîné ses tatouages et sa jambe blessée dans tous les USA avant de se poser à Watts. Sorte de synthèse de toutes les influences de la Bay Area, sa voix si particulière s’imbrique à la perfection dans ses prods, qu’ils réalise d’ailleurs lui-même.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Nicolas Pellion et Aurélien Chappuis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Focus Vol.1 (Dih-Meh, 2017), La vie augmente Vol.1 (Isha, 2017), 445e nuit (Népal, 2017), Bandit Saleté (Sofiane, 2017), #JesuispasséchezSo (Sofiane, 2017), Lil Wayne, Kur, Chief Keef, Future, Kid Cudi, Meek Mill, G Herbo, Dave East, Don Q, Finally Happened (Kur, 2016), Born Broke Die Rich (Kur & Dave East, 2016), 180 (Kur, 2017), Da 9 (Kur, 2017), Lil Uzi Vert, Breaking Bad, Maaly Raw, The Wire, Stay inside (Earl Sweatshirt & Knxwledge, RBMA Radio), HBO Haitian Body Odor, Michèle Bennett, Jean-Claude Duvalier (Baby Doc), Masta Killa, Wu-Tang Clan, Mos Def, August Fanon, I Don’t Like Shit, I Don’t Go outside (Earl Sweatshirt, 2015), Roc Marciano, Ka, Westside Gunn, MF Doom, Griselda Records, Fête des Morts AKA Dia de los muertos (Mach-Hommy, 2017), Random Black Dude (Earl Sweatshirt), Drake, Jaden Smith, Alchemist, Knxwledge, Anderson .Paak, 03 Greedo, Justice League, Fetty Wap, Kodak Black, YoungBoy, Phil Collins, OMB Peezey, Mozzy, The Jacka, First Night Out (03 Greedo, 2017), YJ, Mafia Business (03 Greedo, 2016), Never Bend (03 Greedo, 2017), With my team (Creek Boyz, 2017).

CRÉDITS

Enregistré le 23 novembre 2017 au Théâtre de L’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Rédaction en chef : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Faut-il prendre Jaden Smith au sérieux ?

NoFun E90 Jaden Smith.mp3

NoFun E90 Jaden Smith.mp3

Télécharger Télécharger ( 54 Mo )

“Syre” : à seulement 19 ans, le fils de Will Smith sort son premier album et confirme son ambition de devenir rappeur. Mais alors qu’il possède toutes les cartes pour y parvenir - charisme, aura, le nom de son père et de l’argent - il lui manque la plus importante : avoir quelque chose à raconter lorsqu’il parle de lui. Syre est un album nombriliste et une tentative ratée de faire de l’introspection, une suite d’ambitions ratées étouffées par un mélange incompréhensible de références à ses idoles qui frôle la parodie. Jaden veut trop en faire, gâche ses prods et n’arrive pas au bout de ses textes. Jaden veut choquer alors que la provocation est une norme. Jaden veut qu’on le prenne pour un philosophe, une icône, un incompris. L’album qui en résulte est une version sans âme de Kid Cudi, bordélique, sans grande qualité malgré quelques bonnes idées, pratiquement une purge à écouter dans son intégralité. Mais Jaden Smith est en train de devenir une figure importante de la pop culture, alors…

Animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Nicolas Pellion et Aurélien Chappuis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Jean Pierre Cassel, HollySiz, Vinz, Rockin Squat, Jada Pinkett, Willow Smith, Jaden Smith, Karaté Kid (Harald Zwart, 2010), The Get Down (Baz Luhrmann & Stephen Adly, 2016), Kid Cudi, Syre (Jaden Smith, 2017), Nas, kendrick Lamar, The Weeknd, Kanye West, Lido, DONDA, MSFTS, Flume, Hudson Mohawke, Life of Pablo (Kanye West, 2016), Hi De Ho (Cab Calloway, 1934), Fetty Wap, Macklemore, Childish Gambino, My Beautiful Dark Twisted Fantasy (Kanye West, 2010), Graduation (Kanye West, 2007), 30 Rock (Tina Frey, 2006), Community (Dan Harmon, 2009 - 2014), Vampire Weekend, Drake, Travis Scott, Exit Through the Giftshop (Faites le mur !, Banksy, 2010), Men in black (Barry Sonnenfeld, 1997), Wild Wild West (Barry Sonnenfeld, 1999), BLKK SKKKN HEAD (Kanye West, Yeezus, 2013), Jumpman (Drake, 2015), A Good Night (Kamaiyah, 2016), Before I Wake (Kamaiyah, 2017), Watching Movies with the Sound Off (Mac Miller, 2013), Odd Future, Beach House 3 (Ty Dolla $ign, 2017), The-Dream.

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

Majid Jordan, dvsn : un an après, où en sont-ils ?

NoFun E89 OVO.mp3

NoFun E89 OVO.mp3

Télécharger Télécharger ( 72 Mo )

Deux facettes du R’n’B façon OVO sortent deux albums à quelques semaines d’intervalles, mais sans battage médiatique. Majid Jordan et dvsn ont-ils enfin passé un cap ? D’un côté, dvsn propose un album plus classique et accessible mais moins dense, quittant un son électronique pour quelque chose de plus organique et épuré, un gospel enveloppant inspiré de la soul des années 70’s. Mais malgré un arc narratif intéressant, l’écriture pêche et le tout reste peu attachant. Majid Jordan de son côté quitte l’ambiance club anglais pour de la pop, reprend de la puissance vocale et travaille la voix, mais les morceaux ne se démarquent pas les uns des autres, effacés par une identité sonore trop lisse et homogène entre les titres. “The Space between” et “Morning After” sont malgré tout deux bons albums. Mais c’est à se demander si leurs insuffisances ne viennent pas du fonctionnement même d’OVO, où les meilleurs titres et ambiances seraient conservées pour la star du label, quitte à maintenir les jeunes pousses dans l’ombre de Drake.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Aurélien Chapuis et Shkyd.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Drake, Sean Paul, Craig David, The Space between (Majid Jordan, 2017), Morning After (dvsn, 2017), Sept. 5th (dvsn, 2016), Body Smile (Morning After, 2017), Claim (Morning After, 2017), Daniel Daley, Nineteen85, Think about me (dvsn, 2017), Keep Calm (Morning After, 2017), Slow Dance (David Ruffin, Gentleman Ruffin, 1980), Nuh Time/Tek Time (Morning After, dvsn, 2017), The Hills (Beauty Behind the Madness, The Weeknd, 2015), P.O.V (dvsn, 2017), Maxwell, Black Mirror (Charlie Brooker, 2011), Her (Spike Jones, 2014), Blade Runner (Ridley Scott, 1982), Timbaland, Atticus Ross, Trent Reznor, The Social network (David Fincher, 2010), Gone Girl (David Fincher, 2014), Berry Gordy, Roy Woods, PartyNextDoor, Mood (Morning After, dvsn, 2017), Noah “40” Shebib, R. Kelly, Pimp C, Marvin’s Room (Take Care, Drake, 2011), Signs (Drake, 2017), Passionfruit (More Life, Drake, 2017), Questions (Heartbreak on a Full Moon, Chris Brown, 2017), Kevin Lyttle, Love U Better (Ty Dolla Sign feat. Lil Wayne & The-Dream, Beach House, 2017), Body Talk (The Space Between, Majid Jordan, 2017), Body Smile (Dvsn, 2017), U (Majid Jordan), Alexander O’Neal, Jimmy Jam & Terry Lewis, Future, 2pac, MC Solaar, Recognize (PartyNextDoor feat. Drake, 2014), Strip for you (R. Kelly, 2000), Drinkin’ too much (Sam Hunt, 2017), Live Up to my Name (Baka not nice, 2017), Take me apart (Kelela, 2017)

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco <<

LA RECO DE SHKYD : “Drinkin’ too much” du chanteur de country Sam Hunt qui cartonne aux USA. Un beau morceau à l’écriture fine.

LA RECO DE NEMO : la dernière signature d’OVO, “Baka not nice” qui a sorti trois titres.

LA RECO DE RAPHAËL : l’album “Take Me Apart” de Kelela qui sort chez le label anglais WARP Records.

CRÉDITS

Enregistré le 08 novembre 2017 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Rewind #15 - In a major way d'E-40

NoFun Rewind E40.mp3

NoFun Rewind E40.mp3

Télécharger Télécharger ( 19 Mo )

Earl Stevens. Son argot vicelard, théâtral et ses mots inventés. Son écriture verbeuse aux tournures étranges et pleine de métaphores. Son flow qui joue avec le tempo, comme en improvisation permanente, laissant filer la prod pour mieux la rattraper. Mythique Earl Stevens, E-40, qui fête cette année ses 50 ans et qui prouve par là même qu’il est possible de bien vieillir dans le rap. L’occasion de se replonger dans “In a major way”, son premier album studio sorti en 1995. Un album sans concession, une heure de mob music, de groove lent, de funk ralentie, cousine sombre du G-funk. Un pied de nez aux majors jusque dans son titre, affirmation de l’indépendance de l’artiste après un deal parfait avec Jive Records, qui lui permet de sortir de Californie pour vendre partout au USA, sans renier la culture de la Bay Area.

Animé par Mehdi Maïzi avec Nicolas Pellion

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Alkapote, Pierre-Yves Bocquet (aka Pierre Evil), San Antonio, Michel Audiard, Barry Weiss, Jive Records, Pens & Pixels, Snoop Dogg, Gucci Mane.

CRÉDITS

Enregistré le 26 octobre 2017 au Bar à Bulles (4bis Cité Véron, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Brice Tahar. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

Podcast
En cours de lecture

Rap US : la mode des albums communs

NoFun E88 Albums communs Rap US.mp3

NoFun E88 Albums communs Rap US.mp3

Télécharger Télécharger ( 72 Mo )

Future / Young Thug, 21 Savage / Offset : leurs deux collaborations sont-elles de véritables albums communs ou de simples mixtapes collaboratives bricolées avec des chutes de studio ? Verdict : la rencontre de deux gamins du rap en pleine ascension est toujours plus intéressante qu’une superproduction entre deux grosses marques. 21 Savage et Offset, complémentaires dans leurs styles, sortent donc un bel album concept cohérent autour d’Halloween, avec des prods dignes de BO de films d’horreur, et Metro Boomin en chef d’orchestre indispensable. Même s’il n’est pas très marquant, “Super Slimey” est un projet intéressant et bien fait, dont les flows, l’écriture et l’esthétique démodent Future et Young Thug. Car “Without Warning” est plus une mixtape bricolée qu’un véritable album, où le charisme de Future ne compense pas l’absence de tube et le déséquilibre dans le duo, ce qui semble normal pour ces deux voix particulières qui ont réalisé leurs meilleurs projets en solo.

Animé par Mehdi Maïzi avec Nicolas Pellion, Raphaël Da Cruz et Aurélien Chappuis.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Super Slimey (Future & Young Thug, 2017), Without Warning (21 Savage & Offset & Metro Boomin, 2017), F.E.M.A. (Kodak Black & Plies, 2017), Mos Def, Talib Kweli, Method Man, Redman, Lil Boosie et Webbie, Watch the throne (Jay Z & Kanye West, 2011), What A Time to be alive (Drake & Future, 2015), Freddy Krueger (Wes Craven), Metro Boomin, Savage Mode (21 Savage & Metro Boomin, 2016), Jason Voorhees, Migos, Quavo, Ric Flair Drip (Offset & Metro Boomin, Without Warning, 2017), Nicky Minaj, Amber Rose, Rihanna, Rockstar (Post Malone feat. 21 Savage, 2017), Mike Will, Temps mort (Booba, 2002), Prodigy, Gucci Mane, Jumpman (Drake & Future, 2015), Lifestyle (Rich Gang feat. Rich Homie Quan & Young Thug, 2014), All da smoke (Future & Young Thug, 2017), Lil Uzi Vert, Playboi Carti, Young Thug, Mask Off (Future, 2017), FUTURE (Future, 2017), HNDRXX ( Future, 2017), 808 Mafia, Weezy, Southside, Kings of the south (Lil’Flip & Z-ro, 2005), The H (The Lost Album Vol.1)(Rick Ross & Birdman, 2013), Idols Become Rivals (Rather you than me, Rick Ross feat. Chris Rock, 2017), Puff Daddy, Leak Bros (Cage & Tame One, 2004), Nighthawks (Cage & Camu Tao, 2002), Starlito, Don Trip, Hawaiian Snow (Danny Brown & Tony Yayo, 2010), Lil B, Based Fresstyles (Chance the rapper & Lil B, 2015), Trial By Fire (Yelawolf, 2017), 4Eva is a mighty long time (Big K.R.I.T., 2017), VTM (Valee & Chasethemoney, 2017), Michel Houellebecq, YBN Nahmir, Tay-K.

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

Solaar, prose obsolète en 2017 ?

No Fun MC Solaar.mp3

No Fun MC Solaar.mp3

Télécharger Télécharger ( 27 Mo )

Parolier hors pair, premier rappeur technique, trait d’union inédit entre le rap jazzy et la french touch naissante dans les années 90, MC Solaar revient après dix ans d’absence et se retrouve dans un entre-deux musical étrange, trop loin du rap game et simultanément trop éloigné de la pop pour susciter l’intérêt du grand public. Solaar est un joueur, il aime se lancer des défis et n’a pas peur d’essayer des choses nouvelles : trap, afro-pop et G-funk se retrouvent sur “Géopoétique”. Mais même si Claude MC rappe toujours aussi bien et s’adapte au niveau du flow, tout cela part dans tous les sens avec trop d’intentions à la fois. A vouloir en faire des tonnes, son écriture fine tombe à plat, et l’ancien précurseur veut tenir sa réputation pose des jeux de mots datés, insistants, trop décalés.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Yérim Sar et Raphaël Da Cruz.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

IAM, NTM, Assassin, Ministère A.M.E.R, EJM, Little MC’s, Bouge de là (Le tour de la question, MC Solaar, 1998), Prose combat (MC Solaar, 1994), Jimmy Jay, Cassius, Zdar, Géopoétique (MC Solaar, 2017), Fianso, Orelsan, Chapitre 7 (Mc Solaar, 2007), Mach 6 (MC Solaar, 2006), Cinquième As (MC Solaar, 2001), Qui sème le vent récolte le tempo (MC Solaar, 1991), Les temps changent (MC Solaar, Paradisiaque, 1997), Gangster moderne (Paradisiaque, 1997), Solaar pleure (Cinquième As, MC Solaar, 2001), Major Lazer, Les Sages poètes de la rue, Paradisiaque, Eric K-Roz, Alain J, Sonotone, Jul, Cactus de Sibérie (Oxmo Puccino, 2004), Réseaux (Niska, 2017), Bendo na Bendo (Charo Life, Niska, 2015), Migos, Orelsan, #Jesuispasséchezso (Sofiane, 2017), Damso, Lil Thug, Seno, Les sales blancs, Kaaris, 19H07 (Jp Manova, 2015), Kery James, Better watch out (Chris Peckover, 2017), Sentinel Nord (Mc Solaar & Jimmy Jay, 2017), Vieille gloire (Don Choa, 2017), Fonky Family, BZR (Busta Flex, Zoxea et Rocca, 2017), Art Contemporain (Sages poètes de la rue, 2017).

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco <<

LA RECO DE YÉRIM SAR : un bon film d’Halloween avec des enfants qui tuent des adultes, “Better watch out” de Chris Peckover (2017).

LA RECO DE RAPHAËL DA CRUZ : pour réécouter Claude à l’ancienne, un inédit de MC Solaar et Jimmy Jay en février dernier, “Sentinel Nord”. Sinon Don Choa de la Fonky Family a sorti un EP avec le titre “Vieille Gloire” qui fait écho au “Sonotone” d’MC Solaar.

LA RECO DE MEHDI MAÏZI : le titre BZR avec Busta Flex, Zoxea et Rocca, pour compenser le décevant dernier album des Sages Po.

CRÉDITS

Enregistré le 26 octobre 2017 au Bar à Bulles (4bis Cité Véron, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Brice Tahar. Générique : extrait de "Tyra Banks" de Nodey (Atrahasis EP) par Nodey. NoFun est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com

Podcast
En cours de lecture

Hamza, hédoniste mélancolique

NoFun E86 Hamza.mp3

NoFun E86 Hamza.mp3

Télécharger Télécharger ( 40 Mo )

Drogue, alcool fêtes et conneries, servies par un rap très mélodique et une grande musicalité : un esprit très West Coast imbibe 1994, la dernière mixtape quasi irréprochable d’Hamza, sur laquelle le belge dévoile plus sa vraie voix grâce à un autotune moins présent qu’avant, et évolue dans son personnages de gangsta libidineux mélancolique et content de lui. Tous les morceaux démarrent comme des classiques, avec des lignes mélodiques entêtantes et de belles toplines, et des prods très léchées, presque élégantes, dans lesquelles il fond sa voix habilement. Musicalement, Hamza a toutes les clefs, mais s’appuie parfois sur ses acquis et manque d’ambition (dû à son jeune âge?). Peut-être que c’est justement cette profondeur qui manque à sa musique pour que le grand public l’adoube sur le terrain du rap mainstream francophone. Car Hamza n’a toujours pas de tube à son actif, et n’a peut-être pas le potentiel pour sortir d’énormes classiques. Mais quand on possède la culture R’n’B pour décoder son style, on ne peut qu’aimer Hamza. Avec excès.

Animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Romain d’OKLM et Etienne Menu.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Damso, H24 (Hamza, 2016), Zombie Life (Hamza, 2016), Santa Sauce, 1994 (Hamza, 2017) Benny B, Ponko, No Scrubs (TLC, FanMail, 1999), Un, deux, trois soleils (Rachid Taha, Khaled et Faudel, 1998), Migos, Young Thug, Jeremih, La Sauce (Hamza, 2015), 21 Savage, Breaking Bad (Hamza, 2016), Lil Yachty, Anderson Paak, Doc Gynéco, Tout simplement noir, Secteur Ä, IAM, NTM, Terrace Martin, Luniz, Cocktails (Too $hort, 1995), The Ghetto (Too $hort, Short Dog’s in the House, 1990), Disiz La Peste, Seth Gueko, Job (Hamza, H24, 2016)DJ , DJ Mustard, Nico Bellagio, Street Fabulous, Amir & Oz Touch, Ikaz Boi, Myth Syzer, Freakey, Marvins Room (Drake, Take Care, 2011), Jul,

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

Orelsan, jamais parti mais toujours de retour

NoFun Orelsan.mp3

NoFun Orelsan.mp3

Télécharger Télécharger ( 42 Mo )

Six ans que l’on attendait le retour d’Aurélien Cotentin. Verdict : “La fête est finie” n’est pas son album le plus réussi, peut-être musicalement moins intéressant. Mais il est sans conteste le plus abouti et maîtrisé, toujours dans une veine de plaisir régressif, ambiance cours de récré entre potes, mais épuré de l’esprit ego trip potache de ses premières productions. Fini les conneries, Orelsan est rangé, plus libéré, triste et mélancolique, et assume pour la première fois le premier degré. Après un premier album d’adolescent refusant de grandir, et un deuxième de jeune adulte qui découvre les contraintes, voilà une sorte de retour à la réalité, une prise de recul, et une peur de vieillir. Il touche les limites de ses rêves, et choisit d’écrire sur son rapport au succès, ses origines sociales et géographiques. Malgré quelques fautes de goût inhérentes au personnage, Orelsan a incontestablement un sens de la formule plus aiguisé avec le temps. Un temps qu’il pense avoir perdu ou gaspillé, mais on n’en est pas si surs.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Yérim Sar, Brice Bossavie et Raphaël Da Cruz.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Le chant des sirènes (Orelsan, 2011), Gringe, Les casseurs flowters, Skread, Perdu d’avance (Orelsan, 2009), la Fête est finie, Bloqués (Gringe, Kyan Khojandi, Bruno Muschio, Orelsan & Harry Tordjman, My Box productions, 2015-2016), Maitre Gims, Young Thug, Georges Moustaki, Nessbeal, Stromae, Shaun of the Dead (Edgar Wright, 2004), Hot Fuzz (Edgar Wright, 2007), Le Dernier pub avant la fin du monde (Edgar Wright, 2013), Dizzee Rascal, Nekfeu, Comment c’est loin (Orelsan & Christophe Offenstein, 2015), AVF (Stromae feat. Maître Gims, Orelsan, Racine Carrée, 2013), Ibeyi, Max Boublil, Lomepal, Zone (Orelsan feat. Nekfeu & Dizzee Rascal, La fête est finie, 2017).

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

L'explosion de Lil Uzi Vert

NoFun Lil Uzi Vert.mp3

NoFun Lil Uzi Vert.mp3

Télécharger Télécharger ( 36 Mo )

Après une ascension fulgurante, Lil Uzi Vert guide les tendances du rap mainstream nouvelle génération, qui flirte avec la déprime et le nihilisme sauvage. Un statut de star qui surprend, et un succès commercial inattendu qui est avant tout un succès générationnel. Dans “Luv is Rage 2”, comme toujours Uzi Vert prend du recul sur des amas d’idées qui baignent dans le monde de la mixtape et en synthétise les idées pour en faire des chansons concrètes et plus construites. Il bâtit progressivement un univers bien à lui, froid et robotique, aux sons stridents et électroniques, mais facilement accessible grâce à des textes autour du quotidien, nourris par ses peines de coeur. Efficace certes, assez pour séduire un public pop avec sa cyber trap, mais pas suffisant pour faire de lui un rappeur majeur, un créateur. Reste sa capacité à exprimer toutes les différentes phases de la tristesse, thème musical principal des dernières années rap.

Animé par Mehdi Maïzi avec Nicolas Pellion, Raphaël Da Cruz et Shkyd.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

XO Tour Llif3 (Lil Uzi Vert, Luv Is Rage 2, 2017), Chief Keef, Young Thug, Lil Yachty, Travis Scott, Ed Sheeran, Kurt Cobain, Courtney Love, 808 mafia, DS2 (Future, 2015), La Fouine, Black M, Look at me (Revenge, XXXTentacion, 2015), Rebirth (Lil Wayne, 2010), Lil B, Maaly Raw, Good Charlotte, Scott Pilgrim (Edgar Wright, 2010), Avril Lavigne, Marilyn Manson, Siboy, Alain Souchon, GG Allin, 808s and Heartbreaks (Kanye West, 2008), Hated : GG Allin and the Murder Junkies (Todd Phillips, 1994), Very Bad Trip (Todd Philipps, 2009), GG Allin (Heskis, 2017), KUR, Meek Mill, UPTOP! UPTOP! (Kur, 2016), Da 9 (Kur, 2017), Finally Happened (Kur, 2017), Almighty So (Chief keef, 2013), Back from the dead 2 (Chief keef, 2014).

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

NoFun Club #01 : Orelsan, Kaaris, XXXTentacion et autres actus

NFC E01.mp3

Nouveau format : on discute, on dialogue, on répond en direct aux questions des internautes sur un live YouTube une fois par mois. Vous retrouvez donc ici le replay audio du live du 26 septembre.

Animé par Mehdi Maïzi avec Aurélien Chappuis, Nicolas Pellion et Raphaël Da Cruz.

CRÉDITS

Enregistré le 26 septembre 2017 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

Macklemore mérite-t-il d’être autant détesté ?

NoFun Macklemore.mp3

NoFun Macklemore.mp3

Télécharger Télécharger ( 38 Mo )

Macklemore n’est pas né il y a cinq ans. Déjà présent dans la sphère rap du début des années 2000, influencé par le rap Left coast underground de Californie, le “Professor” avait alors bonne presse, était chroniqué sur plein de sites spécialisés, et représentait un côté un peu intello du rap. Depuis sont passés les succès commerciaux et plusieurs albums avec le photographe et directeur artistique Ryan Lewis. Un atout que Macklemore a perdu sur son 4e album, Gemini, un album très hétérogène, aux textes niais et sans relief ni nuances, une imitation polie de rap qui vire sur de la pop urbaine à l’américaine. Et surtout, qui réutilise toutes les formules rap qui font recette en 2017. Presque un album de variété qui navigue dans tous les sous-genres du rap, pour plaire justement à tous ceux qui n’en écoutent habituellement pas. Dans le dilemme entre l’intégrité vis à vis de sa période “indé” et le succès commercial du mainstream, Macklemore a fait son choix. De là à enclencher le pilote automatique vers sa fin de carrière ?

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Aurélien Chapuis et Nicolas Pellion.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

The Heist (Macklemore & Ryan Lewis, 2012), Thrift shop (Macklemore & Ryan Lewis feat Wanz, 2012), Can’t hold us (Macklemore & Ryan Lewis feat. Ray Dalton, 2012), This Unruly Mess I’ve Made Macklemore & Ryan Lewis, 2016), Gemini (Macklemore, 2017), Lil Yachty, Kesha, Skylar Grey, Offset, Good Kid M.A.A.D City (Kendrick Lamar, 2012), Dilated Peoples, Hieroglyphics, Aeroglifix , The VS. (Macklemore & Ryan Lewis, 2010), Same Love (Macklemore & Ryan Lewis, 2013), Slug, Atmosphere, Schoolboy Q, Wings (Macklemore & Ryan Lewis, 2012), Chief Keef, Black Eyed Peas, Native Tongues, Q-Tip, Budo, Grieves, Kanye West, Kool Moe Dee, Grandmaster Caz, Melle Mel, Downtown (Macklemore & Ryan Davis ft. Eric Nally, Melle Mel, Kool Moe Dee, Grandmaster Caz, Daddy K in the mix Vol.8, 2016), White Privilege (Macklemore & Ryan Lewis ft. Jamila Woods, The Language of my world, 2005), Ab-Soul, D.R.A.M., Chance The Rapper, Big Boi, Lil Yachty, Marmalade (Macklemore ft. Lil Yachty, Gemini, 2017), Sam Smith, Recovery (Eminem, 2010), Intentions (Macklemore ft Dan Caplen, Gemini, 2017), Azizi Gibson, Noah 40, How to play the flute (Macklemore feat King Draino, 2017), Mask Off (Future, 2017), Kodak Black, Corner Store (Macklemore ft. Dave B & Travis Thompson, 2017), Sir Mix-a-Lot, Kenyatta, Nacho Picasso, Dave B, Glorious (Macklemore & Skylar Grey, Gemini, 2017), XO tour Llif3 (Lil Uzi Vert, Luv Is Rage 2, 2017), Look at me (XXXTentacion, 2017), Magnolia (Playboi Carti, 2017), Cardi B, Nirvana, Aquemini (Outkast, 1998), Goodie Mob, Dungeon Family, André 3000, Bigflo & Oli, Soprano, Cosmo (Soprano, Cosmopolitanie, 2014), Soulection, Sango, Milo, Earl Sweatshirt, Vince Staples, Jake One, 50 Cent, Freeway, Brother Ali, The Stimulus Package (Jake One & Freeway, 2010), MF Doom, De la Soul, Young Buck, G-Unit, Casual,

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

LA RECO DE NEMO : Dave B, un rappeur / chanteur de Seattle présent sur l’album Gemini, qui a sorti un très bon album avec le producteur Sango en 2016, “Tomorrow”.

LA RECO DE NICOLAS PELLION : “Who told you to think ??!!?!?!?!” de Milo, son dernier album sorti en 2017, aux sonorités proches de Earl Sweatshirt.

LA RECO DE RAPHAEL DA CRUZ : on fête les 9 ans de l’album “White Van Music” de Jake One sorti le 7 octobre 2009.

CRÉDITS

Enregistré le 26 septembre 2017 à l’Antenne Paris (10 rue la Vacquerie, Paris 11ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

Podcast
En cours de lecture

Rap marseillais, la reconquête ?

NoFun Marseille.mp3

NoFun Marseille.mp3

Télécharger Télécharger ( 42 Mo )

Avec IAM sur toutes les radios à la fin des années 90, Marseille était une place forte du rap français. Vingt ans après, la cité phocéenne se réveille avec Jul et reconquiert son titre. Décrié pour la facilité de ses textes ou la naïveté de son écriture, Jul créé pourtant musicalement quelque chose d’unique et étoffe son style au fil de ses Album Gratuit. Basses funks des années 80 et synthés dance des années 90, des samples grossiers mais efficaces, son identité sonore comble l’envie de nouveauté après la vague trap du début des années 2010. Jul a trouvé son public et le son de son époque, nourri des rythmiques de son aîné L’Algérino, aux rythmiques funk et raï. Et comme Marseille est une ville immense, elle accueille autant de styles que de quartiers, et à l’instinct de Jul s’oppose le son très produit de Naps, mâtiné d’argot marseillais.

Animé par Mehdi Maïzi avec Aurélien Chapuis, Raphaël Da Cruz & Shkyd.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

L’école du micro d’argent (IAM, 1997), Fonky Family, Def Bond, 3ème Oeil, Faf Larage, Bouga, Jul, Naps, Soprano, L’Algérino, Je ne me vois pas briller (Jul, 2017), Les menottes (Tching Tchang Tchong) (L’Algérino, 2017), PNL, MHD, Joke, 3010, 1995, Dr. Dre, Snoop Dogg, Lex Luger, The Neptunes, Swizz Beatz, 808 Mafia, Art de rue (Fonky Family, 2001), Mode de vie… Béton style (Rat Luciano, 2000), Pone, Electro Cyfer (compilation produite par Akhenaton, 2000), Belsunce Breakdown (Akhenaton ft. Bouga, Electro Cyfer, 2000), Comme un aimant (Kamel Saleh & Akhenaton, 2000), Carré rouge, 3ème Oeil, Psy 4 de la rime, 361 Recordz, Kader Japonais, Cosmopolitanie (Soprano, 2014), Shakira, Aqua, Dans la voiture à Batman (Jul, Album Gratuit vol.4, 2017), Lacrizeotiek (Jul, Album Gratuit vol.3, 2017), Le 46 de Rossi (Je ne me vois pas briller, Jul, 2017), Curtis Mayfield, Don Choa, Lacrim, Coeur Noir (Still fresh, 2017), Kehlani, Bodak Yellow (Cardi B, 20017), Niska, Guirri Mafia, SCH, Ma ville ma vie (Naps, 2015), Pochon Bleu (Naps, 2016), 13emeArt, Capuchés (Naps ft Soprano, 2017), DTF, Djadja & Dinaz, Momo Design (Naps ft. Kalif Hardcore, 2017), Freed from desire (Gala, 1997), Rohff, Mafia K’1 Fry, Lyna Mahyem, 92i Veyron (Booba, 2015), Dans ma paranoïa (Jul, 2014), Nous contre eux (le Rat Luciano ft. Sat & Rohff, Mode de vie… Béton style, 2000), Demain c’est loin (IAM, L’école du micro d’argent, 1997), C-Boy, Kekra, PNL, Finis les (Alonzo, 2015), Parfum quartier (JuL, Album Gratuit vol.4, 2017), Bigflo & Oli, Reef, Saïan Supa Crew.

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco

Podcast
En cours de lecture

Niska, déjà homme de l'année rap 2017 ?

NF#81.mp3

Nouveau héros de la trap française, l’inarrêtable Niska au sommet de son art a battu de nouveaux records de streaming cet été, avant même la sortie de Commando. Son dernier album respecte son style actuel, plus trap qu’afro, ponctué de gimmicks et enrobé par son sens de la formule. Niska joue avec sa voix, parfois super aiguë parfois gueularde, travaille son écriture, s’éclate avec les sons et avec les mots, frôle le grivois et l’enfantin. Sa patte son style, il l’exprime avec une énergie incroyable, libéré d’une certaine image qu’il pouvait renvoyer. Présent partout dans les quartiers, les bagnoles et les soirées d’école de commerce voilà la preuve que le travail vient à bout de tout.

Podcast animé par Mehdi Maïzi avec Raphaël Da Cruz, Aurélien Chapuis et Nicolas Pellion.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Freestyle PSG (Niska ft. Rako, Brigi, Trafiquinté, Madrane, 2015), Charo life (Niska, 2015), Zifukoro (Niska, 2016), (Niska, Commando, 2017), Despacito (Luis Fonsi ft Daddy Yankee, 2017), Commando (Niska, 2017), B.O.C. (Niska, Commando, 2017), Chasse à l’homme (Niska, Commando, 2017), Ipséité (Damso, 2017), Booba, A Kele Nta (MHD, 2016), Snapchat (Niska, 2017), Kekra, Mustapha Jefferson (Zifukoro, 2016), Sapés comme jamais (Maître Gims, 2015), Ah bon ? (Niska, Commando, 2017), Double X, Okou Gnakouri (Kaaris, 2016), Or noir (Kaaris, 2013), Skippa Da Flippa, Sauce Walka, Sauce Twinz, Migos, Future, La wewer (Niska, 2017), Metro Boomin, London On Da Track, Contact (Kaaris, Okou Gnakouri, 2016), Scarface (Booba, Autopsie Vol. 4, 2011), Roi Heenok, Violent, vulgaire et ravi d’être là (Sadek, 2017), 1 Up Top Ahk (Mozzy, 2017), Néochrome, Seth Gueko, Alkapote, Deen Burbigo, Trippie Redd, XXXTentacion, Lil Uzi Vert, Swae Lee, Freeze Corleone, Jorrdee, Trophée (Vald, 2017), Freeze Corleone, Plata o Plomo (Haristone, 2016).

COUPS DE COEUR ET RECOMMANDATIONS

RETROUVEZ LES RECOMMANDATIONS FAITES EN FIN D'ÉMISSION sur la page Soundcloud officielle des recommandations de NoFun >> @nofun-reco